Retour à MacP3 Autres numéros MagP3 ⋅ La Tribune de la Sagasphère ⋅ Mai 2009 , n°8

 

MacP3

La Tribune de la Sagasphère

Découverte

ZHR Production :: Le site de Knight2000

Présentation de Knight2000

Knight2000, de son pseudo, est connu pour être le créateur de la saga mp3 RICOH Rider dont nous allons parler dans cette rubrique Découvertes. Membre du récent groupe de créateurs appelé la Hamgon Company.

Présentation de Ricoh Rider

RICOH Rider se décompose en deux saisons, avec chacune 8 épisodes. Encore en cours, cette saga compte pour l’instant 10 épisodes, soit une saison 1 complète et une deuxième qui ne fait que commencer pour le plaisir de nos oreilles. Cette série, faisant évidemment écho à K2000, n’en est pourtant pas une parodie. Cette saga humoristique nous retrace l’histoire d’une troupe de personnages réunis autour d’une voiture dotée d’un ordinateur de bord intelligent : RICOH. Tous ensemble, ils seront confrontés à RIDEP, un autre ordinateur de bord (le prototype de RICOH, en somme) qui, lui, est maléfique et tente de torturer l’humanité. Dans la deuxième saison, RICOH revient après s’être sacrifié pour détruire RIDEP… mais les déboires de nos héros sont loin d’être finis !

Critique

RICOH Rider est indéniablement une saga humoristique. Elle nous est servie par un bon texte, à l’humour classique mais qui fait tout de même sourire. Les relations entre les personnages sont également classiques, mais l’univers dans lequel se déroule l’action apporte un peu de fraîcheur à tout cela.

La mise en scène est également plus que correcte. L’ambiance est bien gérée et l’immersion se fait très rapidement, notamment grâce aux bruitages et aux musiques.

La musique accompagne bien les moments forts des épisodes et le volume est, par ailleurs, bien géré. La musique est globalement à sa place, tout comme la plupart des bruitages (surtout ceux du moteur, particulièrement bien choisis). Globalement, toutefois, ne veut pas dire toujours. On aura aussi droit à quelques scènes où, malheureusement, le volume de l’ambiance sonore happe les voix, ce qui rend le tout peu compréhensible. Un fond sonore bien travaillé donc, un peu trop au détriment des voix qui, elles, le sont peu, ou du moins, pas assez.

Même si les différents personnages sont différentiables, l’articulation souvent malhabile, le débit de parole trop élevé et l’ambiance sonore parfois un peu forte font qu’il n’est pas rare de n’avoir rien compris à la réplique d’un personnage. Cet effet de « Hein ? Tu peux répéter ? » qui nous suit durant les deux épisodes est fort gênant et appelle à une réécoute, rien que pour être sûr d’avoir bien compris ce qui se passe. Néanmoins, les personnages semblent bien être dans l’action, et ça s’entend entre les scènes d’actions et les scènes « au repos ». Néanmoins, un petit bémol personnel pour une scène de l’épisode 1 qui était bien écrite et qui aurait pu faire rire… si le rythme de ladite scène était au rendez-vous.

En bref, la saison 2 de RICOH Rider est drôle, bien montée et dotée d’une bonne ambiance sonore. Malheureusement, l’auteur semble être passé à côté de la partie « voix » de ses épisodes, ce qui rend souvent l’action confuse.

Texte : ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile0:: ::etoile0::
Quelques vannes font sourire, mais sans plus. Le texte aurait pu être mieux articulé.

Son : ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile0::
Une ambiance sonore très bien servie mais des voix parfois peu audibles.

Jeu d’acteur : ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile1/2:: ::etoile0::
Souvent bon, parfois un peu faible. On regrettera le débit rapide ou les voix caricaturales.

Mise en scène : ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile1/2::
Les scènes s’enchaînent bien, le scénario se dévoile peu à peu…