Retour à MacP3 Autres numéros MagP3 ⋅ La Tribune de la Sagasphère ⋅ Été 2008, n°3

 

MacP3

La Tribune de la Sagasphère

Zoom sur... Matrick

Matrick, la Matruc

L'Auteur

Mitch_dsm, Domaine-Son-et-Musique ou Designer-Sonore-pour-vos-Montages, réalise l’habillage sonore, notamment de clips publicitaires que vous avez peut-être déjà pu voir ou entendre à la radio, à la télévision ou sur internet. D’ailleurs, c’est sur internet qu’il propose le premier audio feuilleton reconnu de la Sagasphère, en été 2000, intitulé Matrick – La Matruc, avec un certain Pen of Chaos et son Donjon de Naheulbeuk. Dans cette saga, il compose lui-même les musiques, à partir d’un genre de Virtual Orchestra, une collection d’échantillons musicaux pour créer de la musique assistée par ordinateur. En janvier 2007, il ouvre le forum Netophonix auquel on connaît la vocation de rassembler les créateurs de la Sagasphère. Aujourd’hui, de nombreux comédiens amateurs croisent des scénaristes amateurs pour créer une œuvre artistique, originale et sonore par le biais de son forum.

Spikly

La Saga

Matrick, la parodie de Matrix, est une des premières sagas créées (si ce n’est la première). À l’origine, les épisodes n’étaient pas destinés à la diffusion en ligne, mais Mitch_dsm créa finalement le site de la Matruc en Juillet 2000, qui mit également à disposition les génériques mitch unpluged. Toute la saison 1 a été enregistrée avec un micro Shure SM58 (un classique) et mixée avec le logiciel Cool Edit Pro. La bande originale a été composée grâce à des banques de samples soundfont créées par Mitch_dsm et qu’il a nommées Virtua Orchestra.

Le scénario de Matrick commence comme celui de Matrix : Jean-marc Durand, qui se fait appeler Eo (prononcer « ého »), est un hacker connu sur le net. Il est contacté en ligne par Cris d’E.T. (dont il ne connaissait que ce pseudonyme) qui le mène à Morve d’anus. Celui-ci lui fait découvrir que le monde réel, la Matruc, n’était qu’un vaste mensonge, un programme créé par les américains pour garder le contrôle sur leurs esclaves avant de les employer. Eo, sorti de la Matruc, est apparemment le seul qui puisse sauver l’humanité et le monde réel. Malheureusement, les agents C, I et A, des programmes chargés de protéger la Matruc des intrusions externes (des firewalls?) font tout pour contrarier leurs plans. L’humour, plus ou moins présent selon les épisodes, est porté par les commentaires décalés et savoureux d'Eo, surtout dans la saison 1. La saison 2, quant à elle, s’écarte beaucoup plus de la trame de Matrix et rappelle, entre autres, l’épisode 5 de Star Wars, ce qui donne lieu à des réjouissantes scènes d'apprentissages...

Simontheb