Retour à MacP3 Autres numéros MagP3 ⋅ La Tribune de la Sagasphère ⋅ Mai 2012 , n°19

 

MacP3

La Tribune de la Sagasphère

Zoom Sur... Les bonus audio du Donjon de Naheulbeuk

Les bonus du Donjon

Bande-annonce saison 1

Fox :
C'est bien connu, pour annoncer la sortie prochaine d'un film, quoi de mieux qu'une bonne bande-annonce ? Il s'agit sans doute du moyen le plus efficace pour résumer l'intrigue et accrocher le spectateur lambda en espérant que celui-ci se ruera dans le cinéma le plus proche lors de la sortie du film susnommé. Alors pourquoi ne pas faire de même pour une saga MP3 ? C'est devenu monnaie courante aujourd'hui dans le petit monde de la sagasphère, PoC aurait-il été l'un des précurseurs ? Sortie à peu près en même temps que les tout premiers épisodes Naheulbeuk, cette bande-annonce eut pour objectif de poser le décor de la saga, on y retrouve donc déjà une bonne partie des ingrédients qui en feront le succès (ndlr : et en prime la première apparition de l'orque banjoiste). Musique épique, présentation des aventuriers, détail de la quête, tout y est pour donner l'illusion d'une véritable bande-annonce hollywoodienne. La seule différence avec Hollywood, c'est qu'ici au moins, on ne vous gâche pas le plaisir en vous donnant toutes les meilleures répliques.

Bande-annonce Couette de l'oubli

SisiSyuso :
Zangdar, le Ranger, la Magicienne, l'Elfe, le Nain, le Barbare, l'Ogre vous proposent chacun un monologue qui est une mise en bouche de l'aventure qui les attend dans la Couette de l'Oubli, entre les saisons 2 et 3. Une bande-annonce techniquement à mille lieues de celle de la saison 1 commentée ci-dessus, et qui montre combien les personnages ont évolué depuis, avec leur caractère bien propre. Le débit de paroles est élevé et risque de rebuter les non-initiés ; quant aux habitués de la saga, ils trouveront là un bonus à ne pas rater, pour ses sept scénettes si stupides insinuant de sinueux chemins serpentant dans cette saison-ci.

Naheulbeuk au Québec

MimiRyudo :
Décidément, la Magicienne n'est pas très douée avec les cartes... Voici nos compagnons au Québec, à déambuler dans la neige avec des enclumes pour rencontrer des caribous à voix de Chewbacca. Ça fait quand même un sacré détour !
Ce faux teaser n'a pas le même capital sympathie que d'autres bonus Naheulbeuk, peut-être parce que Pen Of Chaos n'y a pas inclus de voix québécoises... On imaginait assez bien un duel Elfe-Nain en québécois, dommage !

Caroth :
En tant que Québécoise, je me sens un peu obligée de commenter ce bonus ! Au niveau du contenu, je l'ai trouvé plutôt faible. On y ressort des clichés, ce qui va de soi de la part d'un bonus sur notre belle province ; seulement les clichés ressortis m'ont semblé peu recherchés de leur part. Le froid, c'était inévitable, les élans, d'accord, la neige, pourquoi pas... et c'est tout, pas d'accent, pas de poutine ou encore de commentaire sur les bûcherons. Je comprends que ce bonus avait pour but d'annoncer la venue du Naheulband, des BDs et des livres dans notre "Nouvelle-France", mais on a l'impression que le tout à été fait à la va-vite. Un peu dommage de la part de PoC.

Bonus MMORPG

MimiRyudo : Coup de coeur "bonus audio"
En 2010, un journaliste du Télématin de France 2 était devenu la risée du net en expliquant que le service addictologie d'un hôpital parisien recevait de plus en plus de jeunes patients accrocs aux "meuporg" - un néologisme involontaire pour désigner les MMORPG, Massively Multiplayer Online Role Playing Games (jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs). Surfant sur l'actualité, PoC nous a proposé une version "Meuporg" de Naheulbeuk tout à fait réjouissante, avec des joueurs dont on se demande jusqu'où s'étend le roleplay dans la vraie vie... Une aventure très drôle à imaginer, et d'autant plus amusante qu'on reconnait finalement dans les utilisateurs de conversations instantanées (MMORPG ou non d'ailleurs) les mêmes caractères que les personnages de la terre de Fangh ! Sans trop forcer, en nous sommeillent un Nain, une Elfe ou un Ranger. C'est peut-être ça la clé du succès de Naheulbeuk, tiens...

Fox :
Le MMORPG est un genre de jeu qui est devenu très célèbre aujourd'hui. Si l'on en croit un certain Joueur du Grenier, il suffirait d'appeler une chaine nationale et de dire que l'on joue aux MMO pour être automatiquement dans la rubrique des fous dangereux dépressifs suicidaires dans le prochain JT. Sorti en 2011, ce bonus nous présente ce qu’aurait pu donner la saga Naheulbeuk si elle avait été inspirée par des MMORPG plutôt que du Jeu de rôle papier. PoC nous livre donc les habituels clichés des joueurs de MMO tout en gardant la personnalité habituelle des personnages. Force est de constater qu’on reste dans la thématique du beau bordel, mais bien plus technique tout de même.

Publicité Frikilax

MimiRyudo :
Les publicités fleurissent en terre de Fangh, avec les casques, les épées ou les haches Durandil... Mais si l'attaque et la défense sont importantes pour une aventure, le charisme ne doit pas être négligé non plus. C'est pourquoi le Ranger a le plaisir, en tant que chef - ou pas - d'une troupe d'aventuriers, de vous présenter sa crème à raser Frikilax. De toutes ses fausses publicités, PoC n'a jamais été aussi parodique que dans celle-ci. Que ce soit le plantage du décor, la voix de mâle sûr de lui ou la petite chanson finale, tout est imité et moqué, pour notre plus grand plaisir. Et comme souvent (tralala de l'Elfe, etc.) vous risquez de revenir IRL de cette écoute en fredonnant "la crèèèm-à-raaaser Frikiiiilax !"

Epée Durandil

Fox :
Parmi les différentes bizarreries et autres trucs étranges de la Terre de Fangh qui peuvent parfois être des objets ou des armes de fous (qui donnent + 2 en charisme et la puissance d’un taureau par exemple), ou qui le plus souvent sont d’une inutilité déconcertante, on notera tout de même la présence d’une épée sortant du lot, l’épée Durandil.
Ou plutôt LES épées Durandil. Ce bonus audio du Donjon de Naheulbeuk sorti en 2003 par PoC et présent sur l’album Machins de Tavernes nous prouve la qualité du label Durandil, certainement les meilleures lames du monde. Selon l’auteur, ces épées sont forgées dans les mines par des nains (c’est vrai !), mais je le soupçonne de puiser l’inspiration de ce nom dans celui de Durendal, le créateur du Démon du rire (à moins que ce ne soit Durendal, l’épée de Roland… faudra que j’enquête un peu plus).
Ce bonus audio s’ouvre en premier lieu sur une scène de dialogues entre nos célèbres aventuriers (qui pour le coup doit se dérouler dans un univers alternatif, nan mais franchement vous imaginez le Ranger avec son niveau de l’époque qui peut s’acheter une Durandil ?! C’est aussi impossible qu’un nain téléporté dans un vaisseau spatial pourri). C’est un spot publicitaire, alors comme dans tout bon spot publicitaire qui se respecte, on vante dans ce dialogue les qualités du produit de façon tout à fait logique et parfaitement justifiée pour ensuite enchaîner sur une magnifique chanson que tout amateur de sagas MP3 doit certainement connaître par cœur, le Ranger nous présentant si bien la chose.
Pour ce qui est de la partie technique, ben on peut pas en dire grand-chose, c’est du PoC, donc c’est bien ficelé, le travail sur les voix est impeccable, et l’ambiance musicale bien présente. C’est rythmé une fois de plus et bien écrit, on se complait à sourire régulièrement à l’écoute de ce mono. On ne peut franchement pas lui faire beaucoup de critiques, la qualité musicale de la chanson est trop sympa pour passer inaperçue.
En définitif, ce bonus fait partie des indémodables du Donjon de Naheulbeuk et le restera sans doute encore longtemps, pour la simple et bonne raison qu’il résonne à nos oreilles comme une ballade attendrissante et terriblement facile à mémoriser, un vrai plaisir auditif.

La lessive Gorzyne

MimiRyudo :
Le Barbare est l'un des personnages les moins utilisés dans les bonus audios, notamment à cause de sa faible propension à la communication et toutes ces méthodes marketing publicitaires qui donnent mal à la tête. Le seul à s'être risqué à une interview et une proposition de vente de lessive à la lavande en a eu pour ses frais, comme vous pourrez le découvrir dans cette amusante publicité. La musique de fond est un peu agaçante à la longue, mais les dialogues et la musique finale sont savoureux.

Les casques Lebohaum

Kak Miortvi Pengvin : Coup de coeur "bonus audio"
N'avez-vous jamais été surpris par le vide scénaristique présent entre le second et troisième épisode de la saga ? Si PoC l'a comblé avec son épisode 3 Next-Gen, cette absence a pu exister très longtemps sans vraiment gêner personne. Pourtant, feu le magazine Gen4 qui avait pu proposer la premier moitié de la saison 1 dans le CD d'un de ses numéros avait eu la bonne idée de glisser ce bonus entre les deux épisodes. Essayez vous-mêmes et vous verrez que ça colle admirablement. Un véritable hasard néanmoins mais pour lequel je conserve un souvenir nostalgique.

MimiRyudo :
Dans ses fiches d'épisodes, Pen Of Chaos explique qu'il a commencé à écrire des publicités bidon dans le monde des jeux de rôle au siècle dernier, pour son fanzine tiré à 8 exemplaires (puis webzine), le Waterdeep New Orque Times. On apprend d'ailleurs que PoC voulait mettre ce journal en audio, jusqu'à ce qu'il opte pour la quête que nous connaissons tous, après avoir lu les merveilleuses aventures de Kalon.
"Avec les casques Lebohaum, y'a jamais d'anicroche" dit le slogan de cette publicité, à peu près aussi connue que celle sur les épées Durandil. La musique est simple, et on se souvient un moment de ce mono comme d'un petit truc amusant, sans plus. Objectif atteint.

Crevetola

MimiRyudo :
Elfes et hobbits sont friands de la Crevette, Trésor des Océans, savamment mélangé au cacao de la Lorien, au lait frais du Rohan. La présentation est faite ici sur une musique aussi particulière que si elle était jouée au banjo par le commandant Cousteau. Alors si vous aussi vous aimez les crustacés, le chocolat, ou encore les publicités parodiques réussies, ce mono de PoC et Ghislain vous attend !

Le shampoing Loreliane

MimiRyudo :
Les Elfes ont également droit à leur publicité avec la présentation d'un shampoing qui augmente grandement le charisme et permet de faire se coucher des tigres à dents de sabre... Mais si la beauté peut arrêter un monstre de 3 mètres 48, rien d'elfique ne peut arrêter un nain (sauf une flèche qui ne le visait pas).
Ce mono commence comme un épisode de soap, dans une ambiance qui fleure bon les complots amoureux et les sous-entendus Trichelieusques. Puis l'intervention publicitaire prend le relais (avec pour la première fois une pub parodiant une marque existante). Au final, l'ensemble n'a pas un seul objectif comme pour les autres pubs, et même s'il reste amusant (notamment grâce, encore une fois, à l'apparition du nain), ce mono ne fait pas partie de mes préférés.