Retour à MacP3 Autres numéros MagP3 ⋅ La Tribune de la Sagasphère ⋅ Mai 2012 , n°19

 

MacP3

La Tribune de la Sagasphère

Découverte : Les BDs Naheulbeuk

En 2005 sortait le premier tome des bandes dessinés du Donjon de Naheulbeuk illustrant l’aventure audio créée par Pen of Chaos (aussi connu sous le pseudonyme de PoC ou son vrai nom avec lequel il signe les romans, John Lang). La BD est réalisée par la dessinatrice française Marion Poinsot, et éditée chez Clair de Lune. Le projet a commencé lorsque Marion a présenté des croquis qu’elle avait faits des personnages de la saga à ses éditeurs. Ceux-ci se sont empressés de contacter PoC pour lui proposer de faire ce qui serait la bande-dessinée officielle du Donjon de Naheulbeuk. Le succès ne se fait pas attendre: vers fin 2006, les deux tomes sortis se sont vendus à plus de 200 000 exemplaires. Aujourd'hui, les bandes dessinées en sont à leur dixième tome et couvrent l’intégralité de la saga, en plus des romans.

Illustration BD Naheulbeuk Les BDs suivent le même scénario que la saga mp3 et commencent au moment où tous les aventuriers se retrouvent devant l’entrée du Donjon pour les présentations. C’est PoC qui scénarise la bande-dessinée, donc il s’agit pratiquement mot pour mot de la saga reproduite sur papier. Quelques fois on a accès à des petites scènes bonus (dont les petites apparitions des chapi-chapeaux dans le donjon, la visite de la sorcière chez le décrypteur de parchemin, des altercations dans une taverne qui avaient été ellipsées dans la saga originale, etc.), ainsi que des apparitions humoristiques - et muettes ! - de personnages connus ou non. Ces bonus sont scénarisés par John Lang (PoC) lui-même, elles gardent donc le même humour et le même esprit que le reste de son œuvre.

Le design des personnages de Marion Poinsot est très comique ; proportionnés à la façon de figurine pour enfant avec un style très simpliste, la bande-dessinée donne tout de suite le ton léger et humoristique que l’on retrouve à l’écoute du Donjon de Neuheulbeuk. Les planches sont colorées et dynamiques. On dénote une légère influence nippone au niveau du langage graphique (la veine de colère, les crocs d’animalités, le saignement de nez, etc.). La bande-dessinée permet d’abord d’illustrer de façon officielle l’univers du Donjon de Naheulbeuk ainsi que la multitude de personnages qui figurent dans la saga éponyme.

Illustration BD NaheulbeukLes adorateurs de cette épopée auditive peuvent aussi se procurer des tomes bonus intitulés « l’arrière-boutique de la terre de fang » (les Arcanes de Naheulbeuk) qui sont entièrement composés d’épisodes inédits ayant plus ou moins rapport avec le récit du Donjon (comme des légendes naines ou elfiques qui sont citées par un des personnages). Ces tomes servent surtout comme complément pour les mordus de la série qui voudrait en savoir plus et qui sont intéressés à s’immerger un peu plus dans l’univers du donjon. L’arrière-boutique de la terre de fang compte à présent 3 volumes, qui sont aussi illustrés par Marion Poinsot et scénarisés par PoC. Pour ceux qui apprécient moins le style de Marion, mais souhaitent tout de même découvrir l'univers déjanté de la terre de Fangh illustré, il existe aussi chez le même éditeur une série nommée «La Tour de Kyla», illustré par Le Fab (qui a illustré les BDs de Reflets d'Acide). Toutefois, cette série n'est pas écrite par PoC, mais par Zaz (de son vrai nom Xavier Penin). Pas de nain, de barbare ou de ranger, ici : il s'agit d'une toute nouvelle histoire avec de nouveaux personnages (ceux-ci dotés de noms !).

Vous pouvez vous procurer les bandes dessinés dans une librairie ou sur le net ; tous les renseignements sont disponibles sur le site de la BD : http://www.penofchaos.com/warham/bd/index.htm

Caroth