Retour à MacP3 Autres numéros MagP3 ⋅ La Tribune de la Sagasphère ⋅ Octobre 2011 , n°16

 

MacP3

La Tribune de la Sagasphère

Découverte : Tanirm, le bâtard assoifé

Tanirm, le Bâtard Assoiffé

Impossible de parler de Tanirm sans faire un aparté sur Diwan, créateur de saga mp3 et membre actif de la sagasphère. Le curriculum sagae de Diwan compte pas moins de neuf sagas, parmi lesquelles figurent Pokémon, l’arche de la victoire (cf. Zoom Sur), Le Donjon en folie et celle dont nous allons parler dans cette partie : Tanirm, le bâtard assoiffé. Il a aussi créé en 2008 le Concours de la Saga de l’été, qui a lieu pour la quatrième fois cette année et qui permet aux nouveaux venus de faire leurs preuves et aux maîtres de se frotter à leurs pairs.

Voilà en ce qui attrait à Diwan. Aujourd’hui, l’équipe de rédaction de MagP3 vous invite à découvrir (ou redécouvrir) quelques sagas de cet auteur, présenté plus en détail dans la partie Zoom Sur.

Survol

Qu’est-ce que c’est Tanirm, le bâtard assoiffé ? C’est une saga médiévale-fantastique qui nous invite à suivre les hauts et les bas de Tanirm, bâtard du roi Menelion qui gouverne le royaume de Seterne. Tanirm, le bâtard assoiffé, c’est aussi 5 épisodes allant de 10 à 15 minutes, dont deux bonus (un prologue et une nouvelle écrite par Diwan se déroulant dans le même univers), 8 autres doubleurs et 34 trames sonores différentes bien comptées ! Donc si vous le voulez bien, découvrons Tanirm, le bâtard assoiffé...

Plus en profondeur

À l’écoute du prologue, Tanirm, le bâtard assoiffé s’annonce comme une saga sérieuse dans un univers se rapprochant beaucoup de l’Assassin royal de Robin Hobb. C’était d’ailleurs sur ce ton que devait se poursuivre la série, mais Diwan a finalement décidé d’en faire autrement et de suivre un chemin un peu plus humoristique, ajoutant des répliques décalées et autres blagues aux épisodes suivants. La saga en elle-même se dit médiévale-fantastique, bien que dans ces 5 premiers épisodes, on ne dénote pas vraiment d’élément fantastique (pas de magie, de créatures étranges ou d’animaux parlants) si ce n’est peut-être que le monde dans lequel le récit prend place n’est pas le nôtre. Le style peut rappeler Kiponie Stories d'Inky, un mélange sucré-salé de sérieux et de drôle dans un univers se rapprochant à celui de Fitz dans l’Assassin royal (comme je l’ai dit plus haut).

Au fil de la saga on suivra Tanirm, un enfant que le roi Menelion aurait eu durant une campagne menée contre un pays ennemi. Ce fils royal sera élevé comme le futur héritier jusqu’à ce qu’on force le roi Menelion à choisir entre épouser la mère de Tarnirm ou trouver une autre femme qui lui ferait un fils légitime, sous prétexte qu’il lui faut une reine pour gouverner. Ainsi, le roi épousera la reine Ganaelle et aura avec elle un second fils, Filiam. Voyant ça comme une trahison, Tanirm nourrira haine et rancœur envers son cadet et l’homme qui l’a renié, et jurera de se venger en se hissant sur le trône par tous les moyens. Aidé par son ami Kelern, frère de lait qui lui voue une loyauté sans borne, Tanirm essaie donc quotidiennement d’assassiner discrètement son demi-frère, trop naïf pour comprendre ses véritables intentions. Seulement, quelqu’un d’autre s’en prend à l’héritier du trône, ce qui ne plaît pas beaucoup au bâtard royal ; et entraîne le rétablissement de l’ordre des chevaliers... ce qui plaît encore moins à notre héros !

C’est ainsi que l’histoire commence : une tentative d’assassinat ratée de la part du protagoniste. On rentre tout de suite dans le cœur de la saga puisque toutes les actions entreprises par Tanirm tourneront autour de ce seul but. Donc si l’envie vous prend de suivre le "bâtard assoiffé" dans ses aventures, vous le retrouverez sur le site de Diwan avec ses autres projets en cours tels que Make him fall, Pokémon, l’arche de la victoire, Overdose de justice et bien d’autres.

Acteurs

Différents acteurs se partagent les rôles dans Tanirm, le bâtard assoiffé. Puisque les doubleurs sont le cœur des sagas mp3, il est impératif que nous entrions dans le vif du sujet !

Diwan : Créateur de la saga, vous pourrez le voir (et surtout l’entendre) interpréter Tanirm, Filiam, le roi Menelion et autres figurants ; je ne m'étendrai pas plus puisque vous pouvez en lire plus encore la chronique Zoom Sur de ce numéro.
Naëma : Créatrice de saga et ici actrice (elle prête sa voix à la Reine Ganaelle), Naëma produit 4 sagas, 4 monos et participe à 7 sagas d’autres créateurs. Ajoutons à son C.V. qu’elle s’adonne à l’écriture de romans qu’elle finit rarement, jonglant avec les sujets selon ses humeurs.
Javeldose : Inscrit sur le forum de Netophonix peu après sa création, Javeldose s’essaie avec une saga – Medal of Connard - qui ne verra finalement jamais le jour, le poussant vers les fausses bandes-annonces et les monos mp3. Dans Tanirm le bâtard assoiffé, il occupe le rôle de Kelern, le bras droit de Tanirm et informateur du roi Ménélion.
JoHoward : Réalisateur de sagas telles que Commando 666: le commando suicide et Monobservation JoHowardienne, JoHoward a joué dans un nombre impressionnant de sagas (même dans un certain Donjon de Naheulbeuk), monos, bandes-annonces, etc. Dans la saga qui nous intéresse, il interprète Bilidin.
Thetchaff : Lui aussi créateur de saga mp3 et acteur, thetchaff interprète ici Nalys, le chevalier auquel le roi fait appel pour protéger Filiam suite à la tentative d'assassinat portée contre celui-ci.
Zip : Créateur de La Faim du Monde (saga qu’il a abandonnée, rejetant ainsi sa première création tel le Docteur Frankenstein) et Catherine (en collaboration avec Cuvette), Zip joue dans diverses sagas, dont celle de Diwan, dans laquelle il est Bolliard.
Luciole : Co-créateur de HardMetal Alchemist et créateur-tout-court de Finesse Fantastique, Luciole nous vient tout droit de Belgique. On notera sa magnifique prestation dans Access Saga où il interprétait l’illustre « N’importe Quoi ». Dans Tanirm, le bâtard assoiffé, il tient le rôle de Heireidric (le nom fond dans la bouche. Comme du chocolat. Belge. Oui, bon, elle était facile et je sais où est la sortie), l'ambassadeur du Royaume de Laice, un personnage pour le moins mystérieux.

Je ne m’éterniserai pas sur le sujet ! Passons à un côté tout aussi passionnant : la technique. En espérant que vous ne changerez pas de chaîne... (dans la mesure où on peut changer de chaîne sur un texte, enfin bref !)

Sons, technique, qualité

Tanirm le bâtard assoiffé est l’une des dernières sagas de Diwan en date, il est donc normal de constater que la technique de mixage, la prise de son et le jeu d’acteur ont évolué depuis ses toutes premières œuvres. On a d’ailleurs le plaisir d’entendre plusieurs doubleurs, puisque la distribution compte un nombre assez important d’acteurs. En outre, on n’entend pratiquement aucune modification de voix par ordinateur concernant les personnages, l’accent étant mis sur les jeux d'acteurs (intonation, accent, etc.), chose rare dans le domaine. Les musiques sont bien choisies, mais rien d’absolument fantastique : je ne m’attarderai donc pas sur les 34 chansons utilisées (si vous tenez à les compter par vous-même... vous pourrez vérifier la liste disponible sur le site de la saga).

Bref

Le mieux pour déterminer si la technique est assez professionnelle pour votre oreille délicate, si les acteurs sonnent assez vrais pour vous, si les textes sont à la hauteur de vos attentes et si la saga vaut le détour... c’est encore de voir (ou plutôt d’entendre) par vous-même ! Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne écoute de Tanirm, le bâtard assoiffé.

Caroth