Retour à MacP3 Autres numéros MagP3 ⋅ La Tribune de la Sagasphère ⋅ Avril 2011 , n°14

 

MacP3

La Tribune de la Sagasphère

Interviews des créateurs

Alors que la fin du concours des sagas mp3 de l'été touchait à sa fin et que les votes commençaient à battre leur plein, notre reportrice de choc la plus flexible, @now@n, s'est chargée d'interviewer les créateurs des sagas participantes.
Retour sur leurs impressions face au concours.

Choisissez parmi la liste ci-dessous le(s) créateur(s) dont vous voulez lire l'interview. Le changement des réponses se fait automatiquement. Pensez à activer le Javascript sur votre navigateur.
Si vous rencontrez un problème, merci de le signaler ici →

Brisé à jamais

par Thetchaff

Calydon, Prémisses

écrit par Hikaru Shindo
réalisé par Dychollin

Draculea

par Ninja du Son

Dragon's Flair

par Batteur Fou (Horine)

Futile Future Origins

par Richoult

Medievil Redemption

par Melfice

Misterfox et Alex Magnus à la recherche d'une idée pour la saga de l'été

par Misterfox et Alex Magnus
avec un coup de main de Paxel

MacP3 : Quand avez-vous eu envie de vous lancer dans le concours, et quel a été l’événement déclencheur ?

Thetchaff : C'est au milieu du premier semestre 2010 que l'idée de la saga m'est venue, alors que je repensais au film "L'armée des douze singes" de Terry Gilliam. Certaines scènes faisaient intervenir une voix venue d'on ne sait où parlant au héros et l'effet qu'avait cette voix m'avait beaucoup impressionné. Un peu sans réfléchir, je me suis mis à imaginer une histoire se basant sur la confrontation entre un schizophrène et sa "voix" et étant un grand amateur de thriller, je me suis pris au jeu.
Je n'avais pas d'histoire complète, seulement des bouts de scènes qui apparaissaient au fur et à mesure dans ma tête, mais je me rendais bien compte que ce serait probablement un peu court pour en faire une saga bien remplie. J'ai alors pensé au concours de la saga de l'été, qui m'avait fait passer de bonnes vacances l'an dernier, et je me suis dit que ce serait une bonne initiative d'y participer : ça m'éviterait de rester passif tout l'été, je serais plus motivé pour bosser à cause (grâce ?) aux délais et la compétition me plaisait. Comme je n'avais rien écrit et que l'histoire était encore un peu confuse, je me suis dit que l'histoire ne serait pas considérée comme commencée et j'ai choisi de me lancer, malgré un début de vacances bien peu productif.

Dychollin : Pour être tout à fait exact, j'ai eu envie de participer au moment où cette envie était envisageable, soit le jour où Diwan a annoncé que l'édition 2010 était lancée. Cela dit, c'était une demi-envie, en quelque sorte. Pour avoir déjà participé aux deux éditions précédentes et avoir apprécié l'expérience, cette même expérience m'apparaissait comme quelque chose de renouvelable. Qui dit donc expérience dit expérimentation. En 2008, mon objectif était le même que celui qu'il était convenu de viser pour le concours, soit de compléter la création d'une saga mp3 durant un minimum de 20 minutes pour laquelle le délai n'était à peine plus que 2 mois. En effet, la toute première édition avait vu le jour un peu plus tard que les deux plus récentes. Le défi relevé pour ma part en 2008, j'ai eu certaines retenues à l'idée de participer à nouveau en 2009.
Premièrement, les conditions n'étaient pas tout à fait les mêmes que l'édition de 2008 où l'idée était neuve et sans précédent, il était possible que quelqu'un ait anticipé l'évènement et ait préparé le tout bien à l'avance. Loin de moi l'idée que les participants aient pu entrer dans un tel esprit de compétition et être à ce point mauvais joueur, tout ce concours n'étant en fait qu'un jeu, mais le doute me laissait tout de même un peu perplexe.
Deuxièmement, relever une seconde fois le défi de créer une saga de 20 minutes en 3 mois n'était plus spécialement ludique, d'autant plus que j'avais déjà réussi en à peine un peu plus de 2 mois l'année précédente.
Détenteur du prix de la saga de l'été 2008 avec Absurdisium, quelques personnes sont venues à moi en me demandant si je comptais retenter le concours, ou autrement dit, si je souhaitais remettre mon prix en jeu. Cela m'a montré que si je revenais cette année-là, on suivrait mon avancement.
Je me suis donc finalement lancé après avoir écouté une des premières sagas du concours à paraître, elle devint ma source de motivation et d'inspiration pour réitérer l'aventure. Cette fois par contre, l'expérience s'est voulue différente. Je créais une saga sans structure, sans scénario précis, une saga que j'aurais pu conclure sur à peu près n'importe quoi à quelques jours de la date d'échéance juste pour participer et advienne que pourra. Il advint d'ailleurs que je n'eusse pu la finir dans le cadre du concours, je venais de créer un monstre incontrôlable et le jour de sa création devint plutôt une date de déchéance, cette folie n'aurait plus de fin. J'exagère un peu mais cela m'évite sans doute le besoin de la nommer à présent. Juin 2010, la 3e édition est lancée. L'heure d'une nouvelle expérience a sonné. N'ayant pas relevé le défi l'année précédente, j'avais envie de démontrer en même temps que ma participation plutôt réussie en 2008 n'était pas juste un coup de chance. Cette fois, j'allais tenter la collaboration. D'où toute l'explication de ma demi-envie de participer, j'avais envie de ne faire que la moitié du travail. Ayant touché depuis maintenant un moment à toutes les étapes de la création d'une saga mp3, je me sentais capable de remplir n'importe quel fonction au besoin. C'est alors qu'Hikaru Shindo est venu à moi alors que je parlais de mon intérêt pour une éventuelle participation en duo au concours de 2010 sur le Chatroom de Netophonix. Ayant déjà eu l'occasion de lire deux de ses scénarios qui m'avaient tous deux bien plus, j'ai accepté de lire son synopsis. Pour des raisons que je tiens à garder entre Hikaru Shindo et moi, nous avons plutôt penché pour le synopsis d'une deuxième saga avant de se lancer définitivement, c'était le synopsis de Calydon. Le synopsis de la première saga était très intéressant, mais pour certaines raisons je ne pouvais pas m'associer à sa création.
Hikaru Shindo : Il n'y a pas vraiment eu d'évènement déclencheur, depuis l'année dernière j'avais envie de participer à la saga de l'été, le délai réduit m'imposant de finir rapidement une histoire originale (j'ai pas mal de facilité pour créer une histoire mais beaucoup de difficultés pour la finir rapidement, voire la finir tout court). J'ai d'abord proposé à Batteur fou de participer avec moi, étant donné qu'il réalise la Famille Douglas avec moi, avec une histoire de pingouins qui veulent conquérir le monde (no comment). Il a refusé car il voulait participer seul avec une saga créée de A à Z par lui. Au hasard du chan, j'ai commencé à parler avec Dychollin, et je lui ai proposé (sans trop vraiment y croire, n'étant absolument pas connu dans la sagasphère) de participer avec moi, ce qu'il a gentiment accepté.

Ninja du Son : En fait, ayant participé l'année précédente, je m'étais déjà préparé à participer pour cette édition 2010 avant même l'ouverture du concours. Une règle qui m'était sortie de la tête m'a empêché de faire exactement ce que je voulais présenter, et donc dès l'ouverture, j'ai dû réfléchir à un autre projet comme la majorité des participants. Il n'y a pas vraiment eu d'élément déclencheur, c'était déjà prévu que je tente le coup cette année, vu qu'à l'édition précédente, j'avais participé deux fois et j'en avais gardé un très bon souvenir. Surtout avec le "sur-défi" qu'on s'était lancé avec mes deux autres coéquipiers l'an passé, ce qui nous a d'ailleurs fait gagner deux prix, celui de la meilleure saga de l'été, le but était de gagner ce prix avec une saga d'un genre nouveau, et celui de meilleur scénario, grosse surprise d'ailleurs parce qu'on ne s'y attendait vraiment pas. Malheureusement, mon retour dans le sagasphère s'est fait il y a peu de temps, et cette année, on a dû faire chacun pour soi, j'ai été le seul à aller jusqu'au bout au final.

Batteur Fou : (ayant aujourd'hui changé son pseudo pour Horine, ndj) J'y pensais bien avant l'annonce du concours, mais je ne savais pas trop quoi faire. Puis je me suis dit avec l'avancement de la saga "X.L.E.", que ce serait pas mal de faire un petit spin-off. Donc je me suis dit que je participerais. J'avais toutes les idées en place, mais pour le faire je voulais absolument sortir l'épisode 4 pour une raison que je ne vous dirai pas car je ne vais pas spoiler un épisode qui n'est pas encore sorti. Le retard s'accumulant, le fait qu'il ne restait qu'un peu plus d'un mois pour faire le concours, et n'ayant pas vraiment d'autre idée, je me suis dit que je ferais bien d'annuler pour cette année. Puis en regardant l'animé du manga "Fairy Tail", je me suis dis pourquoi pas reprendre quasiment tous les codes et créer un monde bien propre à une saga assez courte et voilà comment est né "Dragon's Flair".

Richoult : Disons que, premièrement, Futile future, était juste un mono délire de ma part. Après deux saisons entières ont vu le jour suite à l'engouement des auditeurs et de Melfice. Je pensais en avoir fini, avec ce délire. Mais disons que Melfice, m'a demandé si j'allais participer à cet événement avec lui, donc à part Futile future, qu'allions nous faire ?

Melfice : J’ai eu envie de participer dès l’annonce du début du concours. Le fait de ne pas avoir pu participer l’année passée a été un élément motivant supplémentaire.

Alex Magnus : Bah ya pas vraiment d'élément déclencheur. On était tous les deux bloqués dans notre village moisi, et on essayait de trouver un moyen d'arrêter de se faire chier. On s'est dit "On a qu'à participer au concours, ça nous occupera !" (rires)
Misterfox : Le truc c'est qu'on était tellement détendu qu'on a pris un mois à faire l'épisode 2. Du coup, à la fin, on avait plus assez de temps pour finir. Heureusement que Paxel était là pour nous donner un coup de main !
Paxel : Du coup moi j'ai rejoint le projet pour aider, donc c'est à peu près tout.

MacP3 : Le délai implique des sacrifices... Quel a été pour vous le plus contraignant ?

Thetchaff : Avant de vraiment développer réellement mon intrigue, j'imaginais plusieurs moments forts pour la saga et ensuite je cherchais un éventuel moyen de connecter le maximum de scènes. J'ai pu mettre les scènes qui me plaisaient vraiment, mais il y a quelques passages que je n'avais pas trop creusés que j'ai laissé tomber car leur présence m'aurait obligé à vraiment chercher de bons prétextes et surtout, il y avait certaines évolutions que je ne désirais pas. Comme il s'agissait principalement d'idées jetées en l'air mais pas vraiment développées, je n'ai pas trop eu de remords à les abandonner pour économiser mon temps, sauf pour une idée qui me tenait à cœur et que j'ai laissé tomber parce que je n'arrivais pas à la mettre en place (du moins pas de manière rapide et efficace), les délais commençant sérieusement à me stresser.

Dychollin : Prendre connaissance du script final avec 3 semaines de délai pour trouver les acteurs, enregistrer et mixer? Non, je suis méchant un peu. Hikaru Shindo a été victime de mon expérience en saga de l'été et de mon manque d'empathie sur le coup. Pour Absurdisium, j'avais mis un mois pour écrire la saga et j'avais fini par m'énerver de ne pas avoir plus que le script de l'épisode 1 de "Calydon, Prémisses" tel qu'on le connaît et ce après un mois et demi environ. Alors, j'ai boudé comme un gros gamin jusqu'en début août et ce même s'il m'avait envoyé tout le script fin juillet. Il faut dire que j'ai été bien embêté et désolé après avoir lu le script, il valait largement l'attente.
Hikaru Shindo : Le plus dur a été de terminer le scénario à temps pour qu'il puisse être réalisé par Dychollin. Il a d'ailleurs été terminé le 27 juillet si je me souviens bien. Je pense que si nous n'avions pas eu les voix de tous les acteurs en 5 jours et si Dychollin n'avait pas mis les bouchées doubles pour le mixage, Calydon aurait vu le jour après le concours.

Ninja du Son : C'est peut-être stupide, mais je n'ai senti aucun inconvénient particulier. J'ai commencé l'écriture assez tôt, j'ai eu la possibilité d'enregistrer très fréquemment et pour le mixage/montage, je savais trouver les bonnes journées pour m'y mettre correctement. Ce projet n'a pas du tout empiété sur ma vie privée ou sociale, j'ai pu partir en vacances, faire des week-ends de relâchement sans problèmes. Je me gardais toujours un peu de temps pour faire des notes dès que j'avais des idées de dialogues ou de scènes, donc j'avançais tout le temps à bon rythme. Je ne dis pas que j'ai un talent pour m'organiser, au contraire même (rire), mais cette fois-ci, j'ai réussi à gérer le temps pour le travail, et pour le repos très facilement. Après, j'ai subi une opération très lourde fin Août, alors que je n'avais pas fini le dernier épisode, j'ai vraiment cru que je n'aurais pas le temps, mais finalement ça s'est bien passé, ou plutôt, les graves conséquences de cette opération sont apparus deux semaines après, je ne vois pas l'intérêt d'en parler plus puisque ça n'affectait pas encore ma participation au concours.

Batteur Fou : Je ne peux pas dire que j'ai eu beaucoup de contraintes. La seule chose que j'avais dû faire, est de mettre en pause les autres sagas sur lesquelles je travaillais. Ah si j'en vois peut-être une, mais qui est seulement de ma faute, c'est d'avoir annoncé à la fin de l'épisode 2 que le prochain serait le dernier. Cela m'a quelque peu bridé dans la direction que je voulais prendre, et pour arriver à un résultat qui me plaisait au niveau du script, j'ai été obligé de le réécrire au moins une bonne dizaine de fois.

Richoult : Niveau scénaristique : disons que pour écrire entièrement le scénario, il m'a fallu regarder 3 fois de suite le très bon film "Le nombre 23", puis une bonne nuit blanche. Sinon je crois que les sacrifices plus contraignants sont, de ne pas avoir été plus de 2 fois à la piscine cet été, et je m'en veux ... Et de ne pas avoir bossé sur ma chambre qui avance de moins en moins vite (rires). Mais bon à partir de ce week-end je l'aurai finie, normalement.

Melfice : Le plus contraignant a surtout été la gestion des acteurs. Comme vous le savez peut- être, je travaillais sur deux sagas : Medievil Redemption d’une part, et une seconde d’autre part, nommée « Compte de Fées ». C’est surtout pour cette dernière que ça a été dur : l’idée était de ne pas me faire jouer dedans. Or, allez savoir pourquoi, tout le monde était aux Bahamas durant l’été ! Pas un chat pour enregistrer les répliques ! JBX, pour causes de projets personnels, a dû décliner l’invitation ; Pen of Chaos m’a envoyé ses voix... après le concours ; j’ai également reçu les voix d’Istria, Diwan, Crystal Ink, Zywa et Dychollin... Le plus dur a été de trouver l’acteur principal ; Piwil et Javeldose se sont d’ailleurs essayés à l’exercice... sans succès. Avec autant de problèmes, le nombre d’acteurs « guest » de Medievil Redemption a lui aussi été réduit et limité à une seule participante : Istria. A la base, le fantôme devait être aussi joué par une fille, mais j’ai laissé tomber, découragé par le manque de réponse de la part d’autres actrices de la sagasphère (Naëma et Merween semblent avoir été les seules à me répondre... tout en déclinant l’invitation !) A l’avenir, je ferais tout tout seul. Comme me l’a dit JBX : « Ainsi, on a toujours son « acteur » sous la main ».

Alex Magnus : Non, y avait rien de vraiment très "chiant". Le truc c'est qu'on avait tellement pas la préoccupation du temps, qu'on passait nos journées à trouver des scénarios débiles en sirotant des cocas près d'une piscine... et au final, on pensait pas du tout à enregistrer et mixer.
Misterfox : On avait plein d'idées débiles, mais en fait le temps nous a manqué pour toutes les faire !
Paxel : Bah en fait y a pas vraiment eu de contrainte puisque je devais monter les 4 derniers épisodes, et comme j'ai l'habitude de plutôt monter des trucs avec des multitudes de personnages, bah ça m'a parut beaucoup plus rapide à faire, du coup j'avais terminé dans les temps.

MacP3 : Êtes-vous satisfait du résultat ? L’expérience est-elle positive ?

Thetchaff : Globalement je trouve que je m'en suis bien sorti, mais le recul me montre des défauts parfois gênant.
D'abord le jeu d'acteur : J'ai choisi un certain style pour mes personnages que j'ai assumé jusqu'au bout, mais je reconnais que certains passages sont clairement sur-joués, particulièrement pour le teaser et l'épisode 1. Mes problèmes de jeu d'acteur lors de mes débuts dans la sagasphère étaient liés à une certaine mollesse, là j'ai pris l'autre extrême, ce qui n'est pas toujours mieux. Mais je pense tout de même qu'il n'y a pas que du mauvais à ce niveau là, c'est surtout inégal.
Pour le scénario, je pense avoir tout dit dans le paragraphe précédent, malgré tout je suis satisfait de la façon dont j'ai traité mon idée de base, je crois l'avoir bien exploitée. Pour la réalisation, j'ai eu des soucis avec l'exportation en mp3 qui nuisent malheureusement à la saga ainsi que des maladresses dans la gestion des volumes de certains bruitages qui nuisent à l'immersion, mais je suis déjà bien content d'avoir réussi à sortir des épisodes avec autant de bruitages à chercher et utiliser, ce sont les créations qui m'ont posé le plus de problèmes mais le résultat me plait bien, malgré divers défauts qui font un peu tâche, par exemple une ambiance de rue presque inaudible qui casse l'immersion.
L'expérience était pour moi vraiment bonne, elle m'a amenée à me bouger un peu, à prendre des initiatives et à m'amuser encore à créer un monde avec des bouts de fichier audio. Le seul truc qui ne m'a pas plu, c'est la phase d'enregistrement : entre l'anti pop inefficace, les saturations qui me font recommencer 20 fois une réplique alors que ma famille doit supporter mes cris, les plantages de Audacity 1.2.6 (je suis passé à la version 1.3 bêta depuis, ça va beaucoup mieux) et les moments où je me rends compte que j'ai pris le ton d'un autre personnage depuis le début, cette partie m'agace malheureusement beaucoup, il n'y a que la Voix que je me suis amusé à interpréter.

Dychollin : Je suis plutôt satisfait. Le scénario m'avait enchanté et une fois rendu à l'oreille, je prenais déjà plaisir à l'entendre prendre forme. Je regrette juste de ne pas avoir pu mettre plus de temps sur l'ambiance durant les phases narratives et sur de petites initiatives au mixage comme j'aime souvent le faire. Le premier épisode bénéficie d'un peu plus de travail de ce côté si on regarde notamment la toute première scène, mais j'ai vite dû mettre la pédale douce pour terminer le mixage des suivants dans les temps. L'expérience a tout de même été positive et l'expérimentation n'a pas été moins positive. D'ailleurs, je tiens à remercier le petit turbulent au fond de la classe qui rappelle que la double négation donne une affirmation.
Hikaru Shindo : Personnellement l'expérience a été très positive, puisque c'est la 2ème saga que je réalise et elle a pu voir le jour en entier. Le résultat me satisfait aussi pleinement, c'est exactement ce que j'avais imaginé en écrivant le scénario, tout cela grâce à l'excellent travail des acteurs et de Dychollin.

Ninja du Son : Non, je ne suis pas satisfait du résultat. Ce n'est pas que je n'ai pas fait exactement ce que je voulais présenter pour cette édition. Le projet solo du précédent concours était de la même veine que celui-ci, donc mon but de faire une saga sympathique à écouter tranquillement pendant l'été est totalement respecté pour ma part. Mais voilà, je me suis rapidement rendu compte que j'étais capable de faire beaucoup mieux, toujours dans le cadre du concours, que j'ai la possibilité de faire des projets beaucoup plus surprenants, créatifs et originaux. Je m'en veux de ne pas avoir présenté quelque chose de plus personnel, quelque chose qui va au delà de "sympathique". La prochaine fois, je ne referai pas cette erreur, c'est sûrement ça, l'expérience positive que j'ai eu cette année.

Batteur Fou : Mis à part le dernier épisode que je trouve quelque peu bâclé, oui je peux dire que je suis satisfait. Cette petite série m'a permis de travailler la mise en scène que j'avais toujours un peu de mal à rendre bien dynamique. Et puis c'est toujours agréable comme expérience. Je conseille vraiment aux jeunes créateurs (voir aussi même les plus confirmés) d'y participer.

Richoult : Oui, cela ne peut être que positif, je me suis prêté au jeu et je pense même que Futile future Origins est, à ce jour, la meilleure réalisation que j'ai faite.

Melfice : Je suis assez content de ma saga. Comme Dark Rooms, elle a été faite en impro totale, excepté pour les scènes à acteurs, bien sûr - Javeldose pour Dark Rooms et Istria dans Medievil (ndlr : l’épisode 7 inclut des paroles de rush sur Skype « hors interprétation » d’Istria : cf. la réponse d'Istria ici). La différence entre Medievil et Dark Rooms, c’est que j’avais un fil conducteur précis au niveau du scénario. Dark Rooms s’apparente un peu à la série mp3, mais Medievil penche plus vers l’aventure mp3. Je suis aussi content d’avoir pu enfin faire une saga drôle avec une fin sérieuse mais pas trop déprimante comme je l’ai fait par le passé.

Alex Magnus : Ouais, parce qu'au final on a bien rigolé et ça nous a fait passer le temps.
Misterfox : Et puis voilà, on voulait pas se prendre la tête, et mission accomplie, quoi (rires) ! On s'est amusé, on recommencera l'année prochaine !
Alex Magnus : Pour le résultat, il est quand même assez satisfaisant : C'est pas parce qu'on s'est pas pris la tête qu'on a fait de la merde ! Mais c'est vrai qu'en y mettant un peu plus d'énergie, on aurait pu faire mieux.
Misterfox : On aurait surtout eu le temps de faire plus d'idées débiles. Non, et puis quand même faut rendre à Paxel ce qui est à Paxel : il nous a bien sauvé la mise, et il a fait du très bon boulot !
Paxel : Bah merci bien. Le truc c'est que moi aussi ça m'a bien fait marré de monter tout ça, ça m'a même permis de faire des trucs que j'avais jamais fait avant, notamment l'épisode dans l'espace, donc j'ai pu essayer des trucs.

MacP3 : Si c’est matériellement possible, seriez-vous prêt à repiquer l’année prochaine ?

Thetchaff : Pourquoi pas ? Je ne sais pas du tout si ce sera effectivement possible, mais il y a déjà des idées qui me trottent dans la tête, entre une saga qui serait uniquement composée de fausses bandes annonces à la Kradukman et un autre thriller en huis-clos. J'ai tout le temps d'y penser, et je ne cherche jamais à forcer l'inspiration, c'est elle qui viendra (ou pas) d'ici l'été prochain. Cependant, à part le délire sur les fausses bandes annonces (qui n'est vraiment qu'une idée en passant), il est très probable que si je participe, ce sera pour un thriller.

Dychollin : (avant la fin des votes) S'il y a encore matière à expérimenter, pourquoi pas. Mais, je ne miserais pas trop là-dessus, le risque est très élevé.
(après l’annonce des résultats) Non. Juste non. Je tiens encore à la vie. Mais, peut-être pour l'été 2012, ça m'évitera d'attendre jusqu'au 21 décembre.
Hikaru Shindo : Si Dychollin ou un autre veulent bien de moi, je serais tout à fait prêt à participer l'année prochaine (et les autres années, tant qu'à faire), évidemment c'est plus facile quand on ne s'occupe "que" du scénario.

Ninja du Son : C'est sûr, je ne vois pas ce qui pourrait m'en empêcher, à part si je travaille l'été prochain, mais ce serait la seule raison. Après deux années à présenter des projets "faciles" pour moi, je dois maintenant prouver que je suis capable de m'imposer un vrai défi, je n'ai encore rien montré jusqu'à présent. Ça fait peut-être prétentieux, mais c'est ma seule méthode pour vraiment progresser alors j'y vais pas de main morte (rires).

Batteur Fou : Complètement, sauf que cette fois-ci j'essaierai de m'y prendre plutôt et dans un autre registre que l'action. Pourquoi un bon petit thriller pour l'année prochaine.

Richoult : Bien sûr, Mimi (ma petite amie que j'embrasse) et moi nous avons peut-être un projet, mais avec nos études on se voit que les week-ends, donc ça prend largement du temps et on avance peu.

Melfice : Je ne sais pas. Je pense arrêter momentanément les sagas mp3 pour me consacrer à d’autres activités (mes études en infographie et une éventuelle rédaction de roman... envie que j’aie depuis un sacré paquet de plombes (rires)). Il est évident que c’est via ce concours qu’on a le plus de feedback (j’ai eu plus de commentaires sur cette saga qu’avec les autres et je n’ai même pas ouvert de topic sur Netophonix !). Si je dois encore faire une saga mp3 à l’avenir, il est fort probable qu’elle s’inscrira dans le concours des sagas de l’été... mais peut- être pas celui de 2011 (rires).

Misterfox : Bah comme on le dit à la fin de l'épisode final : On compte participer l'année prochaine ! Et si on ne peut physiquement pas le faire, on fera un mp3 ou le héros dira "...ah zut, j'ai oublié" (rires).
Alex Magnus : On fera une autre saga, c'est sûr, mais ce sera pas forcément dans le même registre. Même si on a aucune idée de ce qu'on fera pour l'instant (de toutes façons on n’a pas le droit (rires)), on sait qu'on fera un truc plus travaillé !
Paxel : Moi de mon côté, si jamais ils ont besoin d'aide, je les aiderai à nouveau y a pas de souci, mais peut-être que j'essayerai de faire ma propre saga de l'été, mais là faut mettre un ÉNORME peut-être derrière.

MacP3 : Auriez-vous un coup de cœur (ou du moins un petit faible) parmi les autres concurrents ?

Thetchaff : J'en ai deux, que je n'arrive pas à départager car l'un est sérieux et l'autre comique : Il y a d'abord "Calydon, Prémisses" de Dychollin et Hikaru Shindo : le scénario est passionnant, l'évolution de la cité est fascinante et Dychollin joue admirablement bien le personnage de Sagin, à la fois imposant, paternel, autoritaire, dur et compréhensif. J'étais complètement immergé, c'était magnifique.
Il y a ensuite "Misterfox et Alex_Magnus à la recherche d'une idée pour la saga de l'été 2010" de Misterfox et Alex_Magnus. L'idée de faire une saga sur des créateurs qui cherchent une idée n'est pas nouvelle, mais elle aboutit à des sketchs édifiants et très variés menés sans temps morts par des créateurs qui forment une sacrée paire. J'ai passé d'excellents moments en écoutant leurs délires, bravo à vous deux !

Dychollin : Non. J'ai deux coups de cœur, c'est un peu triste l'arythmie cardiaque, mais ça arrive. Parmi les autres concurrents, j'ai eu un coup de cœur pour "Dragon's Flair" et "Le titre à rallonge de la saga de Misterfox et de l'autre qu'on ne félicite jamais parce Misterfox lui fait trop d'ombre, ce qui est dommage parce qu'il a du talent lui aussi" (ou du moins un petit faible pour "Calydon, Prémisses", mais il ne faut pas le dire).
Hikaru Shindo : Je n'ai pas vraiment eu l'occasion d'écouter les autres sagas de l'été en intégralité (quelques bribes par-ci par-là, mais pas assez pour en donner un jugement sûr, bien que les deux épisodes que j'ai écoutés de Dragon Flair m'ont bien plu).

Ninja du Son : Je n'ai pas eu vraiment de coup de cœur, j'ai tout de même voté, mais j'ai laissé trois catégories vides, ou plutôt j'ai voté blanc, dans celle de meilleure saga de l'été notamment. La seule que j'ai vraiment appréciée, c'est Calydon Prémisses, on pourrait dire que c'est mon coup de cœur, oui. D'autres au contraire comme Futile Future Origins ou Misterfox & Alex-Magnus, j'ai eu beaucoup de mal à accrocher, c'est personnel mais le principe de ses deux créations ne m'ont pas plu. Oui, autant parler de mon coup de cœur, je préfère aussi citer les créations qui m'ont fait l'effet inverse, si je veux vraiment honnête (rires).

Batteur Fou : J'ai apprécié toutes les sagas sorties. Elles ont toutes quelque chose de différent. Maintenant si je devais mettre mon coup de cœur pour une saga, ce serait Calydon. J'ai vraiment apprécié suivre l'histoire de cette cité.

Richoult : Alors, moi j'ai voté, disons que cette année, il y a eu beaucoup de sagas mp3 réalisées entièrement, et que ça partait un peu dans tous les genres. Mais je reste sur des classiques, comme la parodie, Medievil Redemption, qui m’a bien fait rire, surtout pour les quelques clins d'œil et pour la performance vocale de Melfice. Et un autre coup de cœur, mais moins fort pour Brisé à Jamais.

Melfice : Je ne peux pas vraiment trancher, tout simplement parce que je n’ai pas encore tout écouté. Mais si je devais élire une saga, ce serait la mienne (rires).

Misterfox : Moi, perso, j'ai vraiment adoré Calydon ! C'est un super mythe grec, qui déchire (rires)!
Alex Magnus : Perso, j'ai écouté les premiers épisodes de pas mal de sagas. Sincèrement, je me suis pas mal ennuyé, mais c'est vrai que Calydon sort du lot !
Paxel : Pour ma part j'en ai pas écouté flopée (manque d'envie et d'intérêt en général pour le concours) mais j'ai quand même relevé Calydon qui était pas mal du tout, j'ai d'ailleurs pondu une longue critique de l'épisode 1, point par point.

MacP3 : Un dernier mot ?

Thetchaff : Le concours pour la saga de l'été apporte vraiment une bonne ambiance à la sagasphère, il ne faut pas avoir peur de s'y engager : c'est comme ça qu'on le fait vivre.

Dychollin : C'est le moment de dire une bêtise?
Je vois déjà le genre...
Xylophone!
Haha! Le dernier mot du dictionnaire!
Désolé, mais je ne cautionne pas.
Le MagP3 c'est sérieux nom de nom!
Mlle Dulak (ex-correctrice/relectrice de MagP3, ndj) en aurait long à dire là-dessus!
Hikaru Shindo : Merci aux acteurs pour leur rapidité et leur très bonne interprétation (à mon goût bien sûr) et surtout à Dychollin pour m'avoir fait confiance et avoir continué à réaliser malgré les quelques imprévus qui ont pu surgir, mais aussi aux auditeurs qui se sont donné la peine d'écouter la saga et de donner leur avis (voire de voter pour elle).

Ninja du Son : J'attends la prochaine édition avec impatience, je dirai rien de particulier sur les idées qui me/nous traversent l'esprit, mais ça va bouger un peu plus !

Batteur Fou : Je ne dirai qu'une chose : à l'année prochaine pour la prochaine édition du concours.

Richoult : Oui, Futile future est sur sa future fin, je suis sur le scénario, et je vous avoue je suis un peu longuet, car je ne veux pas avoir une fin qui laisse un vide. Je vais profiter de cet article pour remercier, tout ceux qui me soutiennent à commencer par Mimi et Melfice, sans qui Futile future serait juste un mono. Ma mère, ma sœur (V.I.L.O), et bien sur les deux forums aux couleurs d'un lac, qui on réussi a participer ensemble à un projet qui est le mien, le Netophonix, monde vert comme la paisible terre remplie de vertus, et OdioART, esprit bleu comme le ciel rempli de liberté. Et tous ceux qui ont enregistré pour moi, voulu enregistrer pour moi ou vont enregistrer pour moi.

Melfice : See you soon, space cowboy ! (référence à Cowboy Bebop, qui devait à l’origine se trouver à la fin de l’épisode final de Galaxii... que je vous encourage à écouter et à critiquer) (rires).

Misterfox : Frite !
Alex Magnus : Merci aux gens d'avoir écouté notre saga !
Misterfox : Ah oui, aussi, j'allais oublier : ...euh bah j'ai oublié ! (rires)
Paxel : J'avais envie de faire une blague aussi en disant un mot au hasard, mais bon je vais rester sobre et juste dire que c'était sympa de "participer" et que c'est gentil de nous avoir offert cette interview.