Retour à MacP3 Autres numéros MagP3 ⋅ La Tribune de la Sagasphère ⋅ Juillet 2010 , n°13

 

MacP3

La Tribune de la Sagasphère

Zoom sur... DukeTotchi

Siberian Rescue

Critique

Ah, la Sibérie… Contrée glaciale de la Russie dans laquelle il y a toujours de l’action. C’est toujours la confrontation entre des espions américains et des milliers de soldats russes. Et c’est donc sans surprise que l’on découvre en introduction le briefing de deux agents de la TTSRA envoyés pour sauver la princesse, pardon, la fille du président russe.

« Vous n’avez pas le droit de revenir en arrière » . Voilà le point essentiel du briefing, message subliminal pour nous remettre, nous auditeurs, dans l’ambiance des Livres dont vous êtes le Héros, car oui, Siberian Rescue est une saga dont vous êtes le héros, enfin plutôt où vous dirigez les Héros. Billy Gold et Anthony Silver, les deux agents dont vous décidez en gros à chaque fourchette où ils doivent se diriger. Parcours qui sera plus ou moins heureux puisque ils auront à faire avec des chiens enragés, des odeurs pestilentielles, des gardes, des cuistots, des gros méchants, enfin bref, tout ce qu’il faut pour une bonne aventure.

Voilà le topo de cette troisième saga d’Aslag, dont le concept est quand même original. Après avoir été un pionnier dans l’intervention de la voix off, Aslag nous mijote à sa sauce le livre dont vous êtes le héros en audio. Et le concept prend bien, si on est pas flemmard au point de ne pas vouloir tout le temps changer de piste. On plonge facilement dans l’histoire grâce à un mixage efficace, à des bruitages bien choisis et placés et un jeu d’acteur quand même très convaincant. De même, la présence des deux invités propose une note de fraîcheur parmi toutes les voix que fait Aslag, même si, précisément, ça se sent que c’est totalement autre chose. Et ensuite, la description des lieux se fait tout de même assez naturellement.

Au final, on meurt une fois, on recommence et on est fier de gagner à la seconde, et on se dit que c’était bien sympa mais presque trop court. Franchement, ce premier opus fait vraiment amuse-bouche face à de vrais livres dont vous êtes le héros, mais c’est bien la seule chose que l’on pourrait vraiment lui reprocher. Vivement la suite !

Dialogue : ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile0::
Les dialogues rendent pas mal l'effet film d'action avec toujours un peu d'humour dedans. Mais bon, c'est pas parfait.

Scénario : ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile1/2::
Évidemment, c'est l'auditeur qui choisit le chemin, mais c'est quand même très, voire trop connu ce genre de scénario

Jeu d'acteur : ::etoile:: ::etoile:: ::etoile1/2:: ::etoile0:: ::etoile0::
Le jeu d'acteur d'Aslag est comme à son habitude très bon. Le seul défaut est pour moi l'accent russe de Vladimir qui est quand même très moche, mais c'est pas facile à imiter un accent russe !

Qualité sonore et mise en scène : ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile0:: ::etoile0::
Comme dit plus haut, le mixage est efficace et la mise en scène est bonne. Elle rend bien l'ambiance voulue.

Podeste

Avis de la rédaction

Melfice737: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile0::
Sans conteste une saga des plus conceptuelles de la sagasphère. Certes, ça a déjà été fait en livre... mais ressusciter le principe en audio est sympa. C'est, certes, un premier jet, mais qui annonce une suite intéressante.

Kak Miortvi Pengvin: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile0::
Le concept n'est pas nouveau en soi mais Aslag est le premier à le transporter à l'audio à ma connaissance. Et il se sort de l'exercice avec brio. On aurait sans doute aimé pouvoir jouer plus longtemps mais cela aurait sans doute été trop demander pour un premier essai. Cette première mission était déjà pas mal du tout, la prochaine s'annonce excellente. Mission réussie pour le créateur: j'attends la suite avec impatience!

Waïl Kinderstein: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile:: ::etoile0::
Un an de travail, le résultat en vaut la peine ! Bonne reprise du concept, avec ses qualités, ses surprises, et ses défauts : des épisodes et un ensemble tous les deux courts, des retours à des épisodes déjà écoutés... J'espère que le second opus sera une version adulte.