Retour à MacP3 Autres numéros MagP3 ⋅ La Tribune de la Sagasphère ⋅ Novembre 2009 , n°11

 

MacP3

La Tribune de la Sagasphère

Découverte: Les défis audio

Laissons la parole à Kradukman, puis à Blast (sur le principe de l'auto-interview), pour vous expliquer les tenants et aboutissants de leur défi MP3. Si un mot technique vous parait obscur, reportez-vous au glossaire.

Kradukman et le défi des Bandes-Annonces

La genèse

Suite à la lecture du défi/jeu concours/jeu de mixage de Teruhi, j’ai décidé de lancer un défi dans le même genre. Grâce aux bandes-annonces, j’ai pu grandement apprendre sur les techniques de mixage.

La bande-annonce est un format intéressant grâce à sa forme courte. Le script est écrit à l’arrache: deux ou trois phrases qui sonnent bien… et une dizaine qui ne sonnent pas bien. Mais c’est là qu’est tout le jeu, faire en sorte que ces phrases qui ne sonnent pas bien sonnent bien.

Une fois le « script » écrit, tout le travail devient complètement technique : prise de son, jeu d’acteur, épuration, montage pour donner du rythme, choix des musiques, mixage (avec automation s’il vous plaît), mastering...

Après que le défi de Teruhi se soit fait lynché à cause de son texte et ses enregistrements peu attrayants, dixit les Netophonixiens (plus d’une heure de rushes pour un mono de 7 minutes), l’idée m’est venue de lancer un défi similaire afin que le bas-peuple s’améliore dans sa technique. De plus, la bande-annonce est réalisable dans un laps de temps très réduit.

Les contraintes

Je ne voulais pas d’un projet semblable aux World of Netophonix (autrement dit : une trentaine de WoN dont beaucoup avait une technique douteuse, sortis en 3 jours… par différents auteurs), c’est pourquoi j’ai rajouté des contraintes.

Ces contraintes ne sont pas là uniquement pour la technique, Elles servent aussi à faire découvrir de nouveaux logiciels aux créateurs (tels CeltX, Ardour, etc) et de nouveaux effets (il est assez risqué de tenter un nouvel effet lors du mixage d’un épisode, tandis que sur une BA…). Non pas que je dénigre une part des logiciels, mais l’automation est un plus énorme dont est dépourvu Audacity (bien que ce soft soit très puissant de par sa compatibilité VST… mais Ardour, c‘est mieux et ça possède l’automation!).

Les contraintes sont donc : faire une épuration, utiliser une reverb, une compression et un deesser, ainsi que tenter un mastering.

Un autre point intéressant est le fait de se retrouver quasiment en conditions réelles de création de saga : les rushes proviennent de plusieurs acteurs (Tostaky, Squill et moi), bien entendu leur qualité n’est pas optimale vu qu’on ne demande pas de faire le son de Knarf ou Buxley pour une BA, mais elle est loin d’être dégoûtante et permet de faire des sagas plus que convenables.

Ce défi est aussi sensé montrer que l’on peut faire du très bon avec du matériel libre (même si pour l’instant, 4/5 des participants ont utilisé des programmes payants).

Rien n’empêche donc les candidats de rallier ce défi au défi minimaliste : utiliser un bout de plastique pour micro (si vous voulez refaire les rushes), un programme libre, des musiques et bruitages libres et une paire d’oreillettes.

Enfin, il est à noter que tous les participants n’ont pas forcément respecté l’intégralité des contraintes : le but étant simplement de faire une BA qui sonne bien aux oreilles du public (ceci est plus simple si on maîtrise un minimum son logiciel et ses effets que si on ne joue qu’avec le volume et le pitch!).

Le script et sa suite

Après de longues heures de discussion sur Skype avec Squill (Skype est gratuit, et la discussion a duré 20 minutes), nous sommes arrivés à créer un personnage charismatique digne de ce nom, alias Johnny Babrioli. Remarquez le jeu de mot voulu sur BAbrioli.

Nous avons donc enchaîné les répliques cinglantes et chocs dignes des plus grands blockbusters.

Ensuite, après découpage du script, les enregistrements ont commencé… Et notre boulot s’arrêtait là. Le reste appartient au créateur.

Nous avons bien entendu participé, ainsi que Blast (très peu de retour sur ce défi, peut-être les contraintes y étaient-elles trop nombreuses pour le créateur de saga mp3 du dimanche (dixit Dehell)).

Il y a donc sept bandes-annonces disponibles actuellement ainsi que les techniques utilisées par les créateurs.

N’hésitez surtout pas à participer, ce défi est ouvert à tous et vous en apprendrez grandement sur le mixage.

Kradukman

Pour découvrir le Défi des Bandes Annonces de Kradukman, foncez sur le topic Netophonix dédié au défi!